Découvrez toutes nos disciplines...

Mélanger les danses classique, moderne, africaine, espagnole, ajoutez un fort déhanchement, le rythme des claquettes et une pincée de théâtral... vous y êtes! La danse jazz naît aux Etats-Unis dans les années 1920. Le résultat est souvent détonnant, spactaculaire, assurément populaire puisqu’il touche les personnes issues de milieux sociaux très divers. La danse jazz rassemble les Blancs, les Noirs et les Immigrés, à une époque où les citoyens noirs américains luttent pour leurs droits. De là, elle évolue vers le divertissement et désignent des formes de danses propres aux cabarets, aux théâtres, au cinéma, à la télévision, aux clips vidéo.

C'est au coeur d'un quartier difficile de New York, le Bronx, que le hip hop apparaît dans les années 1970. Pour en finir avec la violence, des jeunes choisissent de s'exprimer à travers la création artistique. La danse est l'une des composantes de ce mouvement, tout comme le graff, le tag, le rap, ... Dès le milieu des années 1980 le hip hop traverse l'Atlantique, et très vite, séduit l'Europe. L'idole de la jeunesse urbaine était Michael Jackson (1958-2009), il était l'un des déclencheurs de cette irrésistible envie de danser et d'inventer sans cesse de nouvelles figures. Le break dance est désormais concurrencée par de nouvelles danses nées au gré des modes et des métissages. Le street jazz marie le hip hop au modern jazz. La house dance y ajoute un zeste de danses latines et le ragga jam se danse sur du reggae. Il existe de nombreuses variantes, utilisant toutes les musiques: R'n'B, électronique, reggae et même soul.

Très acrobatique, le break dance, qui se pratique au sol, était la toute première danse hip hop. Le break dance est une affaire d'équipe. Le danseur hip hop surnommé b-boy ou b-girl, ne va jamais seul. Il fait généralement partie d'une crew, une équipe, qui se mesure à d'autres lors des battles, littéralement des batailles. Il s'agit de compétitions où les crews se lancent des défis, souvent basés sur l'improvisation. La victoire revient aux auteurs des figures les plus spectaculaires.

La zumba joint la danse au fitness et vous fera transpirer, c’est garanti! Des rythmes latino-américains accompagent les pas simples à imiter et les mouvements sexy qui entraînent le corps entier. Vous deviendrez vitre accro! Pour pratiquer la zumba, il suffit d’aimer bouger et de s’amuser.

Faire découvrir aux plus petits les rythmes sur différents styles de musique. Développer par le jeu la coordination, la souplesse, le mouvement...

Le yoga, discipline millénaire de l'Inde, est considéré comme une gymnastique de santé, destinée à harmoniser le corps et l'esprit. L'Ashtanga est une forme de yoga dynamique et physique, souvent associée à tort à « l’élite des yogis». Ce n’est pas forcément le cas. L’Ashtanga est extraordinaire pour découvrir notre posture ergonomique afin d’éviter de se blesser au quotidien. Une intention très particulière est donc donnée à l'ajustement des postures mais également à la respiration qui a une importance primordiale, bien plus que d’être capable de « mettre les mains à terre ». Asanas (postures), Pranayamas (respirations), Mantras (chants) et Méditations font partie de l’Ashtanga et sont effectués à chaque leçon. Un corps souple, tonique, de la sérénité et de la bienveillance pour être mieux dans son corps. Ouvert à tous, même aux personnes souffrant de maux de dos, genoux, bras…

La danse Afro-Jazz conjugue deux techniques complémentaires, et offre de nouvelles et plus amples possibilités de mouvement et de connexion avec le corps et la musique grâce à la fusion des deux modalités. Elle transite ludiquement entre les mouvements plus directs et syncopés du jazz, et les formes sinueuses et flexibles du tronc de la danse afro (brésilienne et colombienne dans le cas de ce cours). Elle permet l’enracinement à la terre et le travail corporel très actif au niveau du centre vital dans un plan bas/moyen, et à la fois un détachement du sol en allant chercher des formes plus allongées, plus en hauteur et voyageant plus amplement dans l’espace. Ce mélange de techniques permet au corps d’expérimenter une gamme de mouvements et de qualités de ceux-ci plus riche, et de pratiquer l’intégration de ces différences grâce à un travail profond de recherche flexibilité et fluidité. Et comme tout travail corporel se reflète au niveau psychique, cette intégration du métissage favorisera à son tour la flexibilité de nos patrons mentaux et neuronaux.

L’appellation “afro-brésilienne” appliquée à la danse désigne une gamme très riche et ample de danses du Brésil (de la samba au forró, en passant par le samba reggae, la samba de coco, le maracatú, etc.). Nous nous centrerons, dans ce cours, sur les danses provenant de Salvador de Bahia, berceau de la culture afro-brésilienne : le samba reggae (une fusion de la samba avec le reggae, plus lente et « balancée », dans laquelle prédominent les tambours « surdos »), la danse des cortèges afro du Carnaval (avec des rythmes et mouvements inspirés des traditions du candomblé) et la samba. Leur dénominateur commun est la puissance des tambours et cadences qui leur sont propres, et qui nous emmènent directement dans des états de joie et d’énergie pures. Attention, risque élevé d’addiction !

SUIVEZ-NOUS

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram
NEWSLETTER

Rue des Collèges 1

2606 Corgémont